L’ALBERGO DIFFUSO | le village médiéval qui devait devenir un parking .

LIEU : Castelvetere-sul-Calore, Province d’Avellino, Campanie.
DATE : 1995-2003
ARCHITECTE : Pica Ciamarra Associati, avec un groupe de jeunes architectes locaux tels Angelo Verderosa, Antonio Ressa etc. 
USAGE : hôtel « diffus » et bar à vin

Vue d’ensemble du village de Castelvetere-sul-Calore | au loin le quartier médiéval, au premier plan, les quartiers de la reconstruction, photo personnelle.

Au milieu des années 1990, à plus de dix ans du séisme dévastateur du 23 novembre 1980, le bourg médiéval de Castelvetere-sul-Calore n’a pas encore été reconstruit. Les habitants vivent désormais dans des constructions neuves aux abords du village originel, et le centre ancien est donc voué à la démolition et à devenir… un parking ! Heureusement, les élus de la Comunità Montana [1] réalisent à temps qu’il serait dommageable de perdre un tel patrimoine et se mettent en quête de financements pour le mettre en valeur dans un but touristique. Ils imaginent avec l’architecte Pica Ciamarra un projet touristique intégré comportant la restauration du centre de Castelvetere mais également de trois autres bourgs dans des conditions similaires. Ils obtiennent à partir de 1998 plusieurs financements publics (européens, régionaux, nationaux) et le projet voit le jour. L’architecte Pica Ciamarra, vivant et exerçant à Naples, forme alors pour l’approfondissement du projet et le chantier une équipe de jeunes architectes locaux. 

 Plan général de restauration du bourg médiéval – Pica Ciamarra Associati

L’une des contraintes du chantier – mais qui se transformera en un véritable parti pris – est l’obligation de réutiliser un maximum de matériaux présents sur place. En effet, le budget est serré mais tout autant le sont les ruelles qui ne permettent pas le passage de véhicules de travaux publics pour déblayer ou acheminer des matériaux. Des débris des ruines, les pierres les plus grandes et solides sont réutilisées pour la structure des murs, tandis que les roches et briques plus fines et friables sont broyées pour obtenir les enduits extérieurs. 

Les enduits extérieurs obtenus par recyclage des débris du séisme – Verderosa Studio

Depuis 2013, le centre-bourg de Castelvetere-sul-Calore est devenu un albergo diffuso – littéralement hôtel diffus. Il s’agit d’un concept typiquement italien d’hôtel dont les chambres et services (restauration, réception) sont dispersés dans le tissu urbain d’un village, pour garantir immersion totale au voyageur et permettre la sauvegarde de centres anciens autrement voués à l’abandon. Gaetana s’occupe de la partie hébergement et aide les visiteurs à organiser leurs visites des alentours, l’offre touristique étant pour l’heure peu structurée et surtout peu signalée. Le week-end en soirée, la lumière s’allume également à l’Osteria, bar à vin et petite restauration, tenu par la jeune entrepreneure Marsia aidée par son frère au service et sa maman en cuisine. 

L’Osteria, photo personnelle – le jour où je suis venue interroger Marsia (janvier 2018)

 

Pour approfondir : 

Vous trouverez sur Facebook les pages de l’Albergo Diffuso et de l’Osteria.

Le projet architectural est décrit sur le site de l’architecte A. Verderosa.

[1] Une comunità montana est une forme d’intercommunalité regroupant des communes appartenant à un même massif montagneux, ici les Monts Terminio et Cervialto.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.